Quoi de neuf en dermatologie pédiatrique ?

Par le Pr Juliette Mazereeuw-Hautier (CHU Larrey, Toulouse) - le samedi 15 décembre 2018

Partager

Pr Juliette Mazereeuw-Hautier (CHU Larrey, Toulouse)

Dermatite atopique

Les facteurs de risque 

Une grande prématurité serait associée à une diminution du risque de développer une DA.

L'allaitement maternel réduirait de plus de 50 % le risque de DA dans

Une diversification alimentaire précoce n'augmenterait ni le risque de DA ni celui d'allergie alimentaire, et les vaccinations n’auraient pas d'influence sur le risque de manifestations atopiques.

Zhu T, Zhao J, Qu Y, Zhang L, Mu D. Association of very preterm birth with decreased risk of eczema: A systematic review and meta-analysis. J Am Acad Dermatol 2018;78:1142-8.

Flohr C, Henderson AJ, Kramer MS, Patel R, Thompson J, Rifas-Shiman SL, et al. Effect of an intervention to promote breastfeeding on asthma, lung function, and atopic eczema at age 16 years: Follow-up of the PROBIT randomized trial. JAMA Pediatr 2018;172:e174064.

Yrjänä JMS, Koski T, Törölä H, Valkama M, Kulmala P. Very early introduction of semisolid foods in preterm infants does not increase food allergies or atopic dermatitis. Ann Allergy Asthma Immunol 2018;121:353-9.

Schlaud M, Schmitz R, Poethko-Müller C, Kuhnert R. Vaccinations in the first year of life and risk of atopic disease-Results from the KiGGS study. Vaccine 2017;38:5156-62.

DA et émollients

L’utilisation préventive d’un émollient riche en céramides dans les 6 premiers mois de vie réduirait la survenue d’une DA et d’allergies alimentaires. En curatif, les émollients auraient un effet bénéfique sur les poussées et la réduction des dermocorticoïdes malgré un niveau d’évidence faible à modéré. Aucun émollient n'est supérieur à un autre.

Lowe AJ, Su JC, Allen KJ, Abramson MJ, Cranswick N, Robertson CF, et al. A randomized trial of a barrier lipid replacement strategy for the prevention of atopic dermatitis and allergic sensitization: the PEBBLES pilot study. Br J Dermatol 2018;178:e19-21.

Les nouveautés thérapeutiques dans la DA 

Le crisaborole (inhibiteur de phosphodiestérase 4) utilisé en topique ne se révèle pas supérieur aux topiques usuels pour un un coût important. Le dupilimab a qui a l'AMM chez l’adulte est en cours d’expérimentation chez l'enfant. 

Ahmed A, Solman L, Williams HC. Magnitude of benefit for topical crisaborole in the treatment of atopic dermatitis in children and adults does not look promising: a critical appraisal. Br J Dermatol 2018;178:659-62.

Psoriasis

Psoriasis et comorbidités 

L'atteinte de la langue concerne 7% des enfants. Lors d’une étude avec focus groups, les adolescents atteints de psoriasis se plaignent de prurit, de la nécessité de protéger la peau, d'une altération de l'image de soi et rapportent des craintes vis-à-vis de l’avenir. Le psoriasis augmente le risque de comorbidités métaboliques que les anti-TNF permettraient de mieux réduire que les traitements conventionnels. 

Pourchot D, Chiaverini C, Bourrat E, Barbarot S, Vabres P, Hubiche T, et al. Tongue psoriasis: clinical aspects and analysis of epidemiological associations in 313 children, with a systematic literature review. Ann Dermatol Venereol 2018.

Randa H, Lomholt JJ, Skov L, Zachariae R. Health-related quality of life in adolescents with psoriasis: an interview-based study. Br J Dermatol 2018;178:1404-11.

Al Mutairi N, Alrqobah D, Haji Hussain N. Prevalence of metabolic syndrome in children with moderate to severe psoriasis treated with TNF inhibitors in comparison to conventional agents. Dermatol Ther 2018;31.

 Des traitements systémiques sous-prescrits ? 

Médecins généralistes (MG), dermatologues et pédiatres voient des enfants atteints de psoriasis, mais seuls 5 % des MG et pédiatres, et 32 % des dermatologues utilisent des traitements systémiques. Le profil de tolérance des anti-TNFα est relativement bon, avec surtout un sur-risque infectieux mais pas d'augmentation du risque de cancer et moins d’effets indésirables que les traitements conventionnels.

Mahé E, Bursztejn AC, Phan A, Corgibet F, Beauchet A. Management of childhood psoriasis in France. A national survey among general practitioners, pediatricians, and dermatologists. Dermatol Ther 2018;31.

Pelade

Il est recommandé de rechercher une dysthyroïdie en cas de trisomie 21, d'antécédents familiaux de dysthyroïdie, d'anomalies cliniques évocatrices et d'atopie. L'intérêt du dépistage d'une carence en vitamine D n'est pas tranché. Le MTX serait efficace à court terme 40 à 60 % des enfants à court terme mais avec des rechutes à l'arrêt. 

Patel D, Li P, Bauer AJ, Castelo-Soccio L. Screening guidelines for thyroid function in children with alopecia areata JAMA Dermatol 2017;153:1307-10.

Landis ET, Pichardo-Geisinger RO. Methotrexate for the treatment of pediatric alopecia areata. J Dermatolog Treat 2018;29:145-8.

Hémangiomes infantiles (HI) : la question du propanolol ? 

La décision d’introduire le propranolol oral est parfois délicate. Il pourrait avoir un effet sur le développement moteur de l'enfant. Ces 2 études montrent un effet temporaire ou absent.  

Wang C, Wang Q, Xiang B, Chen S, Xiong F, Ji Y. Effects of propranolol on neurodevelopmental outcomes in patients with infantile hemangioma: a case-control study. Biomed Res Int 2018;25.

Mahon C, Heron G, Perkins D, Drage A, Wargon O. Oral propranolol for infantile haemangioma may be associated with transient gross motor delay. Br J Dermatol 2018;178:1443-4.

Maladies infectieuses

Résistances bactériennes dans l'impétigo 

Les résistances à l’acide fusidique et à la mupirocine augmentent dans l'impétigo.  Une étude randomisée, contrôlée, en double aveugle, a montré que l’ozénoxacine à 1 % en topique, avec son action bactéricide vis à vis des Gram-positifs est supérieur au placebo avec une bonne tolérance. 

Rosen T, Albareda M, Rosenberg N, Alonso FG, Roth S, Zsolt I, et al. Efficacy and safety of ozenoxacin cream for treatment of adult and pediatric patients with impetigo a randomized clinical trial. JAMA Dermatol 2018;154:806.

 Quel traitement pour la gale ?

L'association d’azithromycine et d’ivermectine ne diminuerait pas le risque de complications de la gale par un'impétigo. La perméthrine topique est d'efficacité similaire à l'ivermectine topique mais plus efficace que l'ivermectine topique orale. 

Marks M, Toloka H, Baker C, Kositz C, Asugeni J, Puiahi E, et al. Randomised trial of community treatment with azithromycin and ivermectin mass drug administration for control of scabies and impetigo. Clin Infect Dis 2018.

Dhana A, Yen H, Okhovat JP, Cho E, Keum N, Khumalo NP. Ivermectin versus permethrin in the treatment of scabies: A systematic review and meta-analysis of randomized controlled trials. J Am Acad Dermatol 2018;78:194-8.

 Lésions hyperpigmentées

Taches café au lait : faire le diagnostic différentiel 

En dehors de la neurofibromatose de type 1 (NF1), les taches café au lait multiples doivent faire évoquer d'autres diagnostics comme le syndrome de Legius (intérêt dans ce cas de chercher l’absence de nodules choroïdiens) ou le syndrome “constitutionalmismatch repair deciency syndrome” (macules, pilomatricomes, notion de consanguinité ou de cancers dans la famille, ou le syndrome de Noonan.

Tucci A, Saletti V, Menni F, Cesaretti C, Scuvera G, Esposito S, et al. The absence that makes the difference: choroidal abnormalities in Legius syndrome. J Hum Genet 2017;62:1001-4.

 Antécédents familiaux de mélanomes et mutation CDKN2A

Chez les enfants comptant au moins 3 antécédents familiaux de mélanome, 60 familles ont été suivies plus de 40 ans. La moitié d'entre elles avaient des mutations deCDKN2A(CDKN2A+). Tous les enfants avaient un risque de mélanome multiplié par 6 à 28, et un risque élevé d'en avoir plusieurs. Le risque était encore plus élevé dans les familles CDKN2A+.

Goldstein AM, Stidd KC, Yang XR, Fraser MC, Tucker MA. Pediatric Melanoma in Melanoma-Prone Families. Cancer 2018;12.

 Sclérodermie cutanée : un retentissement sur la qualité de vie 

Dans une approche plus humaniste de la médecine, une enquête qualitative avec des focus groups, a montré que les enfants ont vécu difficile, du fait des symptômes, de l'image de soi, du regard de l'autre, des difficultés dans les relations sociales, des incertitudes sur le futur et des insatisfactions par rapport aux traitements.  

Stasiulis E, Gladstone B, Boydell K, O'Brien C, Pope E, Laxer RM. Children with facial morphoea managing everyday life: a qualitative study. Br J Dermatol 2018;179:353-61.

Troubles de la kératinisation

Identification cette année de la cause du «  Peelingskin syndromede type A ». Il s’agit du gèneFilaggrine 2 . Chez 51 patients atteints d'ichtyose liée à l’X, on retrouve un taux de mutations de la filaggrine supérieur à la population générale, associé dans ce cas avec une hyperlinéarité palmaire et un phénotype plus sévère.

Mohamad J, Sarig O, Godsel LM, Peled A, Malchin N, Bochner R, et al. Filaggrin 2 deficiency results in abnormal cell-cell adhesion in the cornified cell layers and causes peeling skin syndrome type A. J Invest Dermatol 2018;138:1736-43.

Bolling MC, Jan SZ, Pasmooij AMG, Lemmink HH, Franke LH, Yenamandra VK, et al.Generalized Ichthyotic Peeling Skin Syndrome due to FLG2 Mutations. J Invest Dermatol 2018;138:1881-4.

 Sclérose tubéreuse de Bourneville (STB)

Pour le traitement des angiofibromes, la tolérance du sirolimus topique est bonne, avec une efficacité supérieure chez les jeunes enfants. Il a montré également une amélioration de 56 % des plaques fibreuses frontales mais seulement de 20 % des plaques peau de chagrin. 

Malissen N, Vergely L, Simon M, Roubertie A, Malinge MC, Bessis D. Long-term treatment of cutaneous manifestations of tuberous sclerosis complex with topical 1% sirolimus cream: A prospective study of 25 patients. J Am Acad Dermatol 2017;77:464-72.

La pâte "slime", un jeu dangereux

La pâte “SLIME” fait fureur dans les cours de récréation. Parmi ses constituants, des produits irritants et allergisants susceptibles de provoquer des dermatoses érythémato-squameuses parfois fissuraires et lichénifiées et des onychodystrophies.

Gittler JK, Garzon MC, Lauren CT. « Slime » May Not be so Benign: A Cause of Hand Dermatitis. J Pediatr 2018;200:288.

La télédermatologie

Il existe une bonne concordance entre le diagnostic porté à partir les photos des parents et celui fait lors de la consultation, et ce dans les taches, l’acné ou les rashs. Par contre, elle est mauvaise dans les alopécies ou les tumeurs.

O’Connor DM, Jew OS, Perman MJ, Castelo-Soccio LA, Winston FK, McMahon PJ. Diagnostic Accuracy of Pediatric Teledermatology Using Parent-Submitted Photographs: A Randomized Clinical Trial. JAMA Dermatol 2017;153:1243-8.

  

Partager

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Nous employons des cookies afin d’améliorer votre navigation, générer des statistiques, assurer le suivi des campagnes publicitaires et réseaux sociaux. En savoir plus sur notre politique de confidentialité et de cookies et comment les gérer sur votre navigateur. Vous pouvez à tout instant modifier les paramètres de gestion de ces cookies.

Ok En savoir plus