Le mot du président de la Société française de dermatologie (SFD)

Par le Pr Pascal Joly - le samedi 15 décembre 2018

Partager

Pr Pascal Joly, président de la SFDLa dermatologie, une spécialité innovante et dynamique


« Au terme de mes deux ans en tant que président de la Société française de dermatologie (SFD), je voudrais revenir sur les grands axes stratégiques que nous nous sommes efforcés de suivre pendant mon mandat, en particulier en termes de communication, de recherche et de formation professionnelle.

  • Une stratégie de communication forte et pérennea été développée vis-à-vis des responsables institutionnels, des professionnels de santé et du grand public. La dermatologie doit faire entendre un certain nombre de besoins et proposer des mesures, d'où cette démarche qui doit être efficace et cohérente avec les enjeux de la spécialité. Le défi prioritaire est celui de la démographie puisqu'un tiers des dermatologues a aujourd'hui plus de 60 ans. Nous avons plaidé pour une augmentation du nombre de dermatologues en formation, même si nous savons que la marge de manœuvre est étroite. C’est pourquoi il est nécessaire de s’engager aussi dans le renforcement de la formation en dermatologie des internes de médecine générale afin d’améliorer l’accès aux soins et l’efficience du parcours de soins des patients. 
  • L’accès à l'innovation thérapeutique doit être maintenu, voire amélioré. Des nouveaux médicaments ont révolutionné certaines pathologies dermatologiques, notamment en cancérologie cutanée et un nombre de plus en plus élevé de dermatoses inflammatoires chroniques. Mais ces traitements sont extrêmement coûteux et les dermatologues devront se positionner dans les choix économiques qui devront être faits. 
  • Les dermatologues doivent aussi mettre en avant leur expertise dans les dermatoses chroniques et/ou sévères. Des progrès considérables ont été réalisés en matière de recherche dans notre spécialité. La Société française de dermatologie soutient trente  groupes thématiques qui participent activement à la recherche avec de nombreuses publications internationales. En 2017, 69 articles ont été publiés. 70 études multicentriques sont menées actuellement dont 11 soutenues par des programmes hospitaliers de recherche clinique.  La France occupe la 4è place dans le monde en matière de recherche en dermatologie. La SFD consacre actuellement 80 % de son budget à la recherche.
  •  La mission de formation de la SFD s’est amplifiée récemment avec la création du Centre de preuves en Dermatologie qui utilise une méthodologie innovante puisqu'en plus de  l’analyse de la littérature, il coordonne des avis d'experts afin de définir des conduites à tenir devant des situations cliniques fréquentes, y compris lorsque la littérature scientifique est pauvre sur le sujet.  
  • La SFD est devenue l'organisme référent de la spécialité pour les pouvoirs publics.  Les nombreuses actions développées par la SFD  reposent sur des hommes et des femmes fortement engagés au service de la dermatologie et des dermatologues, une mission que poursuivra le Pr Marie Beylot-Barrry, qui vient d’être élue pour me succéder à la présidence de la SFD. »
Partager

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Nous employons des cookies afin d’améliorer votre navigation, générer des statistiques, assurer le suivi des campagnes publicitaires et réseaux sociaux. En savoir plus sur notre politique de confidentialité et de cookies et comment les gérer sur votre navigateur. Vous pouvez à tout instant modifier les paramètres de gestion de ces cookies.

Ok En savoir plus